Conférence de Rédaction

24 mai 2018

Otis Stacks nous fait danser avec un panda sur Little Pretty

otissatacks

Otis Stacks signe son retour avec Little Pretty, l'un des plus beaux titres de son album

Après nous avoir mis l'eau à la bouche fin 2016 avec la parution de "Fashion Drunk" (qui donne son nom à l'album) et "The Game" réunis dans un EP aux sonorités hip-hop/soul plus que convaincantes, le tandem dano-californien Otis Stacks est de retour, ses valises pleines de nouvelles pépites au grain analogique accrocheur et à la force de frappe chirurgicale. Little Pretty est parfait pour découvrir la magie du duo qui captive et donne envie de danser avec cette vidéo en animation de belle qualité.

Voici le clip de Little Pretty d'Otis Stacks :



Imprégné de cette passion soul déchirante et dévorante, qui eut la peau de notre regrettée Amy, Otis Stacks accouche de titres dignes des plus beaux succès soul revival de ses dernières années, comme l'authentique et punchy "Little Pretty", le corrosif "Go Back To Your Lover" ou encore le délicat "9th Street". Cette esthétique qui a fait recette jusqu'à nous épuiser de ses redites, retrouve ici ses lettres de noblesse dans un équilibre fragile et ténu, combinant intelligemment l'âme à la machine, la pertinence et l'élégance au groove.

Otis Stacks album Fashion Drunk Disponible chez Underdog Records 

En savoir plus sur Otis Stacks 

Otis-Cover-1

Posté par milesdance à 18:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 mai 2018

Féloche en mer pour son album avec Tara Tari

Féloche-taratari

 

L'artiste revient avec une formation complètement nouvelle, un véritable ovni qui mêle danse, chant, boîtes à rythme. Sans quitter sa mandoline pour autant et son énergie communicative. Son troisième album, "Chimie vivante", sort le 14 septembre.

Premier extrait de Chimie Vivante, voici Tara Tari avec des images de la traversée de Capucine qui a ému Féloche.

Féloche est de retour 5 ans après son excellent album « Silbo ». En effet, il sortira son troisième opus « Chimie vivante » le 14 septembre prochain ! Nous vous proposons de découvrir le premier extrait « Tara Tari », du nom du bateau de Capucine Trochet, cette fille incroyable qui décide, contre l’avis de tous, de traverser l’Atlantique.

Voici le clip de Tara Tari de Féloche :

Sourire vissé aux lèvres, et éclats de rires au bout de chaque phrase. À 44 ans, Féloche est à l’image de son nom d’emprunt, un optimiste né, pas encore tout à fait sorti de l’enfance. D’enfance, il est d’ailleurs largement question dans la chanson titre de ce nouveau disque Chimie Vivante, plus électro, mais toujours aussi personnel, sincère, poétique et désarmant. Féloche, c’est tout un cirque, le grotesque en moins. Du burlesque pur, de la cabriole sans calcul, une légèreté inespérée, hors de la pesanteur et pour commencer, un voyage sur une coque de noix nommée Tara Tari.

Féloche Nouvel album Chimie Vivante Sortie le 14/09 chez Silbo Records

Le site officiel de Féloche

feloche-4

Posté par milesdance à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mai 2018

Glass Museum, le clip Wu pour découvrir un duo expérimental touché par la grâce

GlassMuseum-Deux

Glass Museum dévoile le clip de Wu et c'est tout simplement splendide

Le duo Glass Museum repousse les limites de l'improvisation avec un Ep intitulé Deux, touché par la grâce dont on vous dévoile un splendide premier extrait Wu.

On risque de parler de Glass Museum pendant un moment ! En 2016, Glass Museum a gagné le Tremplin du Dour Festival. Depuis, les Tournaisiens Antoine Flipo (piano) et Martin Grégoire (batterie) ont fait du chemin. L’excellent Opening inaugure une série de six titres parus chaque semaine et voici enfin la sortie de l’EP Deux prévu pour le 25 mai 2008. Influencé par Erik Satie, Gogo Penguin ou encore BAdBAdNotGood, Glass Museum est le groupe à suivre en 2018. Wu, le premier clip, nous semble aussi sonner comme le générique parfait pour la saison 3 de Stranger Things. Vous êtes d’accord ? Nous on craque… Ecoutez Wu, et vous allez comprendre la dimension spatiale et émouvante de Glass Museum. Le duo tisse une musique à la fois dynamique, lyrique, et mélancolique, emmenant l’auditeur dans un univers fragile où piano et batterie s’entrechoquent avec autant de grâce que d'énergie.

Voici Wu, le premier clip de Glass Museum :

Influencé par des artistes de jazz moderne comme GoGo Penguin, BadBadNotGood autant que par la musique électronique de Jon Hopkins et Floating Points, le duo tisse une musique à la fois dynamique, lyrique, et mélancolique, emmenant l’auditeur dans un univers fragile où piano et batterie s’entrechoquent avec autant de grâce que d’énergie.

Glass Museum 1er Ep Deux - Sortie le 25 mai chez JauneOrange / [PIAS]

Glass Museum à suivre sur Facebook

Glassmuseum-3

Posté par milesdance à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 mai 2018

Adina E, notre vidéo coup de coeur avec Changing

AdinaE Changing 3000x3000_preview

Adina E se fait connaitre dans le monde entier avec un titre superbe, Changing, accompagné de sa vidéo en animation vraiment splendide. Une belle découverte que l'on voulait vous faire découvrir.

Changing, un titre qui montre que l'évolution est toujours possible.

Adina E a déjà sorti deux albums entre jazz et pop orchestrale. Changing, son nouveau single, est un titre important dans la carrière d’Adina E, car il illustre déjà sa propre histoire, et lui a valu une large reconnaissance, et lui a apporté de nombreux témoignages de tous les pays d’être touchés par sa musique et qui affirment y avoir trouvé la force et le courage de se lancer dans de nouveau projets.

Voici le clip de Changing d'Adina E :

La musique de Changing évolue entre ombre et lumière. Le titre débute avec des arpèges de guitare qui donnent l’ambiance, avant que les rythmes de batterie emportent le morceau. Changing s’impose comme un titre coup de cœur. Oser, voilà ce qui arrive quand on écoute Changing d’Adina E.

Le site officiel d'Adina E

adinae5

Posté par milesdance à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 avril 2018

Stromae fait son « Défiler » pour sa marque Mosaert

Stromae - Défiler

Après cinq ans d'absence, Stromae est de retour avec "Défiler", un morceau de 9 minutes qui illustre sa dernière collection de vêtements.

Cinq ans après son dernier album "Racine carrée", l'artiste belge revient avec un titre qui fait la promotion de sa ligne de vêtements. près une grande pause hors des sentiers médiatiques, Stromae repointe le bout de son nez pour parler musique. Pas que le Belge ait complément disparu des radars, puisqu’il se concentrait ces dernières années sur sa marque de vêtements créée avec Coralie Barbier, sa compagne. D’abord vu sur scène à Bruxelles avec son poto OrelSan, puis dans une interview-portrait-confession avec Laurent Delahousse, il réalisait ensuite le clip de « La Pluie » (toujours d’OrelSan), dans lequel il faisait un featuring.

Voici le clip de Défiler de Stromae :

Le clip est principalement un moyen pour Stromae de faire « défiler » des mannequins vêtus de sa collection. Mais la musique est du Stromae pur jus, et il a su aussi poser sa patte sur le clip. On retrouve ainsi une atmosphère et des mouvements propres au chanteur belge.

Mais si ce clip peut faire penser à un retour de Stromae sur le devant de la scène, ce dernier ne préfère pas trop s’avancer. « C’est une espèce de première depuis cinq ans, c’est sûr que ça fait du bien. Mais ce n’est pas du tout un signe pour dire que je sors un album ».On ne sait pas quand l’auteur de « formidable » reviendra vraiment avec un nouvel album. Mais ce clip « Defiler » nous montre qu’il n’a rien perdu de sa créativité !

Pour suivre Stromae

stromae4

Posté par milesdance à 12:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


26 avril 2018

Antoine Galey, des beaux débuts après The Voice : On ne sauvera pas le monde ce soir

ANTOINE GALEY - COVER

Le finaliste de la 5ème saison de The Voice, Antoine Galey, sort son premier EP On ne sauvera pas le monde ce soir le 01 juin, et jouera à cette occasion le 30 mai à Paris à la Boule Noire.

Quelques semaines après avoir fait les premières parties de Raphael, Antoine Galey dévoile son premier single « On ne sauvera pas le monde ce soir », un titre plein d’espoir et qui s’adresse à sa génération avec des mots simples et forts : « Sous les néons de ton garage, comment peux-tu voir le monde tel qu’il est / Viens je t’invite, à sortir voir les récifs sous la falaise / Viens je t’invite à sortir loin des murs de ton HLM, si tu m’aimes », peut-on l’entendre chanter. Un titre étonnamment dans le registre pop/electro qui laisse entrevoir un album plus éclectique que rock…

Voici le clip d'Antoine Galey pour On ne sauvera pas le monde ce soir :

Arrivé en finale de la cinquième saison de The Voice, Antoine Galey, guitariste et chanteur, a marqué le public avec sa reprise de Boys Don't Cry de The Cure. Aujourd'hui, on découvre On ne sauvera pas le monde ce soir, premier titre d'Antoine Galey, qui annonce un premier album prévu cette année sur le label Un Plan Simple. Aujourd'hui, on découvre On ne sauvera pas le monde ce soir, premier titre d'Antoine Galey, qui annonce un premier album prévu cette année sur le label Un Plan Simple avec également un concert à La Boule Noire le 30 mai.

Antoine Galey Son EP : On ne sauvera pas le monde ce soir

Sortie le 01/06 chez Un Plan Simple / Sony Music

En concert à la Boule Noire le 30/05

Le Facebook d'Antoine Galey

AntoineGaleyIMG_8501_preview2

Posté par milesdance à 12:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 avril 2018

Django Reinhardt Festival fête 50 ans de jazz en hommage à Didier Lockwood

djangoreinhardt

Le Festival Django Reinhardt fête son 50 ème anniversaire du 05 au 08 juillet au Château de Fontainebleau avec George Benson, Biréli Lagrène, Marcus Miller, Hugh Coltman, Seun Kuti & Egypt 80. Concert unique en France de Snarky Puppy, et tant d’autres….

Le festival Django Reinhardt fête ses 50 ans du 5 au 8 juillet au Parc du Château de Fontainebleau. Fidèle à lui même, c'est un mélange de générations, d'influences et de métissages autour du jazz et ses frontières.Cette édition des 50 ans sera dédiée à l'immense Didier Lockwood. Pour la 50ème édition, la programmation est à la hauteur de l'anniversaire. Et oui, on retrouvera Marcus Miller, Hugh Coltman, Biréli Lagrène, George Benson, Snarky Puppy, Sanseverino, Seun Kuti ou encore Shabaka Hutchings.

Le Festival Django Reinhardt sera lancé le samedi 30 juin, en plein cœur du village de Django Reinhardt, sur la place de la mairie de Samois-Sur-Seine, avec quatre concerts gratuits. On pourra y découvrir l’essence du jazz avec les meilleurs représentants actuels du jazz manouche (Romane, Lollo Meier, Samson et Dorado Schmitt). Puis ce sera 4 jours de fêtes dans le parc du château de Fontainebleau du 05 au 8 juillet 2018.

festivaldjangoreinhardt

Le festival Django Reinhardt aime les mélanges, les métissages. Il croise et décroise les générations, les influences. Ce jazz dont les frontières sans cesse en mouvement repoussent toujours les limites de ses contours.

La programmation prouve la mixité des générations, ainsi le jazz peut atteindre tout le monde. Pour cet anniversaire, c'est quatre jours de festival, deux scènes, 25 groupes, 120 musiciens.

Infos pratiques et réservations

festivaldjango

11 avril 2018

Thomas Bramerie en solo mais bien entouré avec l'album Side Stories

Cover_Thomas Bramerie_Side Stories

Le contrebassiste de jazz Thomas Bramerie sort un premier album solo intitulé Side Stories le 25 mai chez Jazz Eleven, après trente ans de carrière auprès des plus grands noms du jazz.

Dans ce premier album personnel (Label Jazz Eleven), il s’entoure de deux des plus remarquables jeunes musiciens de la toute nouvelle génération du jazz hexagonal, le pianiste Carl-Henri Morisset et Elie Martin-Charrière à la batterie. Ceci dans la grande tradition du jazz de transmission par les aînés. Thomas Bramerie s’adjoint aussi la précieuse collaboration de quelques illustres compagnons de route, Éric Legnini, Stéphane Belmondo et Jacky Terrasson.

Voici une vidéo pour découvrir Side Stories :

Thomas Bramerie est à la fois un solide contrebassiste et une forte personnalité qui aime le risque, le partage et l’imprévu. Capable de délivrer de belles lignes de basse, il sait écouter et s’adapter au jeu des autres musiciens. D’une efficacité constante, il possède un bon sens de la relance et ses finitions sont toujours de qualité : un véritable travail d'orfèvre.

Thomas Bramerie en concert :

10/04 : Concert de pré-sortie - Imfp «Salon de Provence»

27/05 : Jazz club du Beau Monde - Marseille

1/06 : Showcase Salon Musicora

2/06 : Concert de sortie d'album au Pan Piper - Paris

Septembre : Concert au Sunside Jazz Club et Tournée prévue dans toute la France

©Pascal Pittorino 8

 

Posté par milesdance à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 avril 2018

Isaac Delusion repend Les Yeux Menthe à l'eau

isaacdelusion1-tt-width-604-height-400-crop-0-bgcolor-000000-lazyload-0

Isaac Delusion reprend La fille aux yeux menthe à l’eau de Mr Eddy Mitchell.

Quand Isaac Delusion nous annonçait hier une surprise en lien avec le crooner et rockeur Eddy Mitchell, on ne s’attendait pas à une reprise aussi parfumée, Couleur menthe à l’eau n’a rien perdu de son éclat ! C’était il y a bientôt 40 ans, en 1980 pour être précis, que sortait ce qui va devenir l’un des plus grands succès de la carrière solo d’Eddy Mitchell. Star parmi les stars des années yéyés et véritable icône, voilà que le rockeur au cœur tendre nous servait le récit délicat de cette prostituée aux yeux clairs, à la fois rêveuse et intimidante.

Voici en écoute, les Yeux Menthe à l'eau reprise d'Isaac Delusion :

Produite par le label indépendant Microqlima -qui travaille aussi avec L'Impératrice- , la troupe parisienne a voulu cette fois renouveler d'anciennes noces avec sa langue natale. Un an après son titre "Cajun", son premier essai en français, le groupe qui d'habitude chante en anglais s'attaque au crooner Eddy Mitchell et son titre phare des "eighties": "Couleur menthe à l'eau". Le morceau, suave et rétro, sorti ce jeudi 5 avril sur YouTube, résonne comme une invitation au printemps et à l'oubli du temps. Même les bourgeons se mettent à chanter en cœur.

En savoir plus sur Isaac Delusion

Isaac DelusionIsabellacover

Posté par milesdance à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2018

Po'Boy en pleine fusion africaine sur ZoolectrO

ZOOLECTRO-LP - FRONT

PO'BOY revient avec un nouvel album iconoclaste «ZoolectrO».

Po'Boy s’inscrit totalement dans l'esthétique de la nouvelle scène française ouverte sur l'étranger et propose voyage dans une fusion d'influences musicales où l’on chante en Français, Anglais, Yoruba, Zulu… Bref un monde d’ «Afro-Beats» !

Tel un « Manu Chao en Afrique », Mathieu Insa a su s’immerger dans les cultures locales tout en gardant une liberté stylistique totale et une approche instinctive de la composition. Résolument métissé, « ZoolectrO » conjugue ainsi les rythmes funk ou pop avec une haleine afro-beat brûlante... Résolument métissé, « ZoolectrO » conjugue ainsi les rythmes funk ou pop avec une haleine afro-beat brûlante...

La rencontre de Mathieu Insa avec Seun Kuti (fils de Fela Kuti, fondateur du courant Afrobeat) lors d’une précédente tournée au Nigéria a eu une grande influence sur la composition des titres de cet album comme en témoigne le premier single «Who Dat People» ou encore la reprise du titre de Fela Kuti « Sorrow, tears and Blood ».Cette année encore, Po'Boy a été invité par la famille Kuti à participer à la 21ème Felabration à Lagos, festival en l’honneur de l'incroyable héritage de Fela Kuti.

Voici le clip de Physical Love à découvrir :

Quand l’AfroPunQ se marie à la transe vaudou ! Proche du mouvement AfroPunk, Po’Boy s’acoquine avec les rythmes funk, l’afro-beat, les grooves soul et flirte même avec la pop anglaise avec simplicité et sophistication. Avec ses sonorités exquises, aromatisées d’ingrédients musicaux internationaux, le groupe Po’Boy signe un nouvel album « ZoolectrO », fortement influencé par la rencontre du groupe avec Seun Kuti (fils de Fela Kuti). L’album conjugue les rythmes funk, afro-beat ou les grooves soul, sans renier son côté pop.

Po'Boy Nouvel album ZoolectrO - Site officiel

Sortie le 18 mai chez [PIAS]

Concert Release Party le 23 Mai au Flow à Paris

Photo lines JP

Posté par milesdance à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,